Investir pour l’avenir de nos enfants

Investir pour l’avenir de nos enfants

Investir pour l’avenir de nos enfants 960 720 Franck Raynal

L’éducation fait partie des compétences obligatoires des communes qu’elles partagent avec l’Etat. Je vois cette compétence obligatoire comme une opportunité de garantir l’égalité des chances en offrant aux jeunes pessacais les conditions de leur épanouissement et de leur réussite.

Garantir l’égalité des chances

Principe général

Si tout le monde a le droit d’accès à l’éducation, tout le monde n’a pas les mêmes opportunités face à l’avenir. Ce constat, une fois fait, ne doit pourtant pas nous empêcher de nous battre contre ces inégalités. Compétence obligatoire de la Ville, l’entretien et la rénovation des écoles maternelles et primaires est un vecteur essentiel de l’égalité des chances. Travaux d’isolation, mise en conformité, rénovation, extension etc., la tâche est grande mais nous ne ménageons pas nos efforts pour offrir aux enfants et au personnel éducatif un cadre de travail de qualité adapté aux besoins actuels.

 

En chiffres

  • 33 écoles maternelles et primaires à Pessac
  • 5577 c’est le nombre d’enfants dans les écoles maternelles et publiques de la Ville
  • 1,4 millions d’€, c’est le montant annuel moyen des travaux faits par la ville dans les écoles
  • 9,9 millions d’€ c’est le montant des travaux d’extension et de rénovation de l’école Jean Cordier

Une politique éducative partenariale

Principe

Au fil des années, l’éducation s’affirme, de plus en plus, comme une politique publique de proximité. En effet, dans le travail mené au quotidien par les acteurs éducatifs, la ville joue un rôle majeur. Partant de ce constat, nous avons souhaité mettre cette place au profit de l’épanouissement des enfants, jeunes et étudiant en réalisant un Projet Educatif de Territoire à destination des 0-25 ans. Ce document est le fruit d’un travail de concertation qui a réuni l’ensemble des acteurs éducatifs du territoire (personnel éducatif, enseignants, éducation nationale, parents d’élèves etc.) ainsi que les enfants (écoliers, collégiens, lycéens et étudiants) pour construire une politique éducative en accord avec les besoins de chacun et les enjeux de demain.

En chiffres

  • 850 acteurs éducatifs ont participé aux ateliers de concertation
  • 10 défis constituent le Projet Educatif de Territoire parmi lesquels….
  • 1/3 des pessacais ont entre 0 et 25 ans.